• Oto no Yon, les quatre ninja du son


    Les 4 gardiens des grandes portes d'Otogakure sont aussi de valeureux combattants. Ils représentent 4 formes de combat distinctes, qui, harmonisées, forment un bouclier impénétrable. Ils sont au service et à la protection d'Orochimaru, qui leur a accordé le privilège de son sceau maléfique, leur permettant un potentiel plus grand et un accès à une quantité énorme de chakra. 
    Kidoumaru, expert du combat à distance varie son style pour déstabiliser l'adversaire ; Jirobou extrêmement puissant au corps à corps, est un expert du Taijutsu ; Sakon, accessoirement accompagné de Ukon, son frère siamois, est maître dans le combat en coopération ; et Tayuya une championne de l'illusion. 
    Longtemps, les Quatre du Son ont protégé Oto et servi son souverain dans l'accomplissement de ses désirs les plus fous. 
    De ce groupe hétérogène, il ne manquait qu'un leader, qu'Orochimaru mit longtemps à trouver. Le fruit de cette recherche, dernier survivant des Kaguya, porte avec fierté son sceau, unique, de la Terre. Avec Kimimaro, le groupe des 5 était fin prêt à accompagner Orochimaru vers sa conquête de pouvoir...

    • Les protagonistes
      • Kidoumaru de Toumon (porte Est)
      • Jirobou de Nanmon (porte Sud)
      • Sakon de Seimon (porte Ouest)
      • Tayuya de Hokumon (porte Nord)
      • Kimimaro
    • Les missions du groupe
      • Détruire le Kazekage
      • Des renseignements sur le jeune Uchiha
      • La revanche a sonné... Sarutobi !
      • A la recherche du nouveau réceptacle
      • De Konoha à Oto, les obstacles de la forêt
      • Un duel lourd de conséquences
      • Neji dans la toile de Kidoumaru...
      • Deux contre deux
      • Ombre et illusions...
      • La bête verte contre le dernier Kaguya
      • Incroyable ! Un combat de génie
    • Origines myhtologiques
      • Les 4 gardiens, leurs origines
      • Le chiffre 4, toute une symbolique
     

    Les protagonistes

    Kidoumaru de Toumon (porte Est)

    Kidoumaru est un ninja intrépide et sadique. Il aime jouer avec « ses proies » et possède un corps particulier. En effet, son physique semble être l'aboutissement d'un croisement entre un homme et une araignée, et ce n'est pas un hasard, quand on voit ses jutsus, si il utilise son chakra pour alimenter des fils ou toiles arachnides.

    Kidoumaru est une personne peu vaillante, puisque refuse les combats difficiles, et ne joue qu'avec des adversaires plus faibles que lui. Une fois sa cible repérée, il aime se mettre à distance pour s'amuser de ses nombreux jutsus. Ces derniers, prenant source dans le malaxage de chakra constructeur d'un fluide particulier, ne sont pas destructibles par la seule force physique ou l'aide d'une arme. Pour en venir à bout, il s'agit d'avoir des connaissances inviolables en maîtrise du chakra, et d'ajuster ce chakra dans la partie du corps qui va toucher la toile ou le fil de Kidoumaru. 
    En plus de s'avérer une particularité de jutsu redoutable, la technique de combat de Kidoumaru, s'étend à des propriétés défensives implacables. Ainsi, il peut s'approprier une armure secrétée par cette association chakra-fluide, semblable à un cocon invulnérable. 
    Associé à tout cela, Kidoumaru s'emploie à étudier son adversaire avant de porter ses meilleures attaques, c'est-à-dire qu'il expérimente celui-ci par de simples jets de kunai, et utilise ses informations acquises pour repérer le(s) point(s) faible(s) de son opposant. Une fois ce point détecté, l'adversaire est prit dans la toile du gardien de l'Est, et ne peut plus échapper à son destin. 
    Lorsqu'il active son sceau niveau 2, Kidoumaru ressemble à un démon rougeâtre, à trois yeux. Le privilège de cette transformation est qu'il peut former, grâce à sa substance, un véritable arc aux flèches écrasantes. 
    Bien souvent, il relie justement ses flèches à des fils de chakra pour garder tout de même le contact avec ses victimes, et s'en assurer leur fin.

    Jirobou de Nanmon (porte Sud)

    Jirobou est un ninja corpulent et doté d'une force physique époustouflante. Il est considéré comme le plus faible des gardiens d'Oto, à cause de ses insuffisances dans les autres domaines ninjas. Il est, par exemple, le seul du groupe à ne posséder aucun Kuchiyose. Mais Jirobou, fait oublier cela, en combattant divinement bien au corps à corps, et en se servant du relief pour dégainer des attaques dévastatrices. 
    En plus de cela, il est doté d'une capacité unique qui permet d'enfermer son adversaire dans une prison de terre et lui absorber son chakra, ce quile rend redoutable lors de longues missions. 
    Jirobou est très naïf et ne voit jamais le danger ; il est très simplet et ne pense qu'à combattre et manger. 
    Son sceau activé au niveau 2, lui donne l'apparence d'un ogre et la force d'un géant. Il multiplie sa force par dix, ce qui semble inhumain quand on connaît sa puissance de base !

    Sakon de Seimon (porte Ouest)

    De par les propos d'Orochimaru, Sakon est le plus fort des quatre du Son, et semble être le plus malin du groupe. Deux cerveaux valent en effet mieux qu'un, et Sakon renferme en réalité son frère Ukon dans son propre corps. Celui-ci peut se réveiller à tout moment, mais particulièrement durant les combats. Leur principal jutsu réside dans cette particularité corporelle à pouvoir transmuter, grâce à leur chakra, leur cellule, les déplacer chez leurs adversaires. Ainsi Sakon et Ukon peuvent se hisser dans n'importe quelle partie du corps de leurs opposants pour les déstabiliser complètement. Lorsque cela se réalise, il ressent les sensations de la personne en qui il est entré, et paraît donc invulnérable. 
    En plus de posséder cette incroyable faculté, Sakon et Ukon sont de bons ninjas en taijutsu et doublent leur dégât car ils attaquent à deux. 
    Au niveau 2 de leur sceau, ils multiplient leur puissance physique et possèdent une invocation défensive qui peut parer tout type d'attaque.

    En maniant toute sorte de jutsu, Sakon et Ukon sont de véritables fléaux pour leurs adversaires.

    Tayuya de Hokumon (porte Nord)

    Tayuya est la plus autoritaire du groupe des Quatre du Son, mais aussi la plus tête dure. Elle se prend pour la chef de la bande, et insulte à tout coin de rue. Et malgré toute cette agressivité intérieure, le style de combat de Tayuya repose sur la douceur de mélodies provenant de sa flûte. 
    Par celle-ci elle peut faire interagir de valeureux guerriers issus d'un Kuchiyose et les commander à sa guise. 
    A son niveau 2, elle peut accroître sa force physique d'une part, mais surtout produire de véritables Genjutsu via sa flûte. Ce genre d'illusions redoutables, qui ne sont pas sans rappeler les possibilités d'Itachi avec son Mangekiyou, lui permettent de propulser son adversaire dans un décor cauchemardesque, et d'en profiter pour agir sur celui-ci, à la façon dont elle veut. 
    Si elle est tête dure dans la vie, elle l'est aussi en combat, et ne renoncejamais, même lors de situations critiques. 
    Ainsi, l'unique Kunoichi élite d'Orochimaru est un ninja redoutable dont le seul point faible serait un coup de vent balayant ses mélodies.

    Kimimaro

    Kimimaro est le dernier survivant du clan Kaguya, clan pour lequel il a combattu et s'est fait repérer et sauver par Orochimaru, lors de la bataille au village de la brume. Pour le maître d'Oto, Kimimaro représentait le corps parfait, le meilleur réceptacle possible, puisque le plus résistant à sa connaissance. Cette faculté héréditaire unique chez le jeune garçon le rend totalement indestructible, car ses os, au nombre incalculable, ont une incroyable résistance. Ce corps avait malheureusement un défaut, sa longévité. Atteint d'une curieuse maladie, Kimimaro n'a que peu de temps à vivre après sa rencontre avec Orochimaru, mais cela, ce dernier l'ignorait dans un premier temps, cette ignorance a conduit Orochimaru a doter Kimimaro du sceau de la Terre. 
    Kimimaro a une personnalité excessivement curieuse. Il est quelqu'un de très naïf, et s'attache beaucoup aux personnes qui l'estiment. Orochimaru en a profité pour le faire devenir sa seule raison de vivre, et ainsi, son chef de troupe des 4 gardiens. 
    Cet amour pour son « maître », nous fait évidemment penser aux liens qui unissaient Haku à Zabuza à la seule différence qu'Haku avait choisi de lui-même de servir Zabuza, et que Kimimaro a choisi de servir Orochimaru par  voie « divine ». 
    D'ailleurs quand Orochimaru présente leur nouveau leader à l'équipe des 4, ces derniers font mine de bouder et refusent d'être sous sa tutelle. En leur démontrant toute sa force, Kimimaro a tout de suite gagné leur estime et leur respect.

    Le dernier des Kaguya utilise ses os pour combattre, ce qui en fait un ninja puissant au corps à corps et efficace à longue portée. Il se sert de ses os comme arme, que ce soit en guise de sabre, ou de projectiles tirés par le Hessendam, un de ses principaux jutsus. 
    Son squelette lui confère, en plus, une défense ultime, qui se déploie, à la manière du sable de Gaara, automatiquement lors d'attaques physiques d'ennemis.

    Son sceau au niveau 2 activé, permet l'utilisation de jutus plus fulgurants, et notamment une attaque extraordinaire réalisée grâce à sa colonne vertébrale. Le Sawarabi no Mai est, sans conteste, l'attaque la plus dangereuse puisqu'elle fait apparaître soudainement, un nombre conséquent d'os orientés vers le ciel et aux pointes saillantes.

    Kimimaro est un valeureux ninja qui a réalisé beaucoup de rêves d'Orochimaru, comme l'assassinat du Kazekage, mais n'a pu réaliser son désir ultime : Prendre possession de son corps...

     

    Les missions du groupe

    Détruire le Kazekage

    Alors que le groupe des 5 est tout juste constitué, Orochimaru décide de démarrer ses plans, tout en testant les capacités de sa dernière trouvaille, Kimimaro. Avec l'aide de ce dernier, ils parviennent à éliminer le Kazekage de Suna en un rien de temps, et ce, à l'abri de toute civilisation, pour préparer une mission ultérieure. L'équipe élite de Oto semble avoir vite trouvé ses marques, et la recherche de suprématie d'Orochimaru va enfin commencer.

    Des renseignements sur le jeune Uchiha

    La situation se complique à Oto, Orochimaru qui pensait avoir trouvé le corps parfait se rend compte, par la voix de son second, Kabuto, que celui-ci présente des fragilités sur le plan physique. De plus, son infériorité dans la troupe Akatsuki conduit Orochimaru a changé de cible et opter pour le corps d'un Uchiha. Itachi, représentant un trop gros adversaire, la cible à inspecter se nomme Sasuke, un jeune ninja de Konoha. Pour ce faire, le fondateur d'Oto décide de se rendre sur place avec son groupe, pour d'une part apprécier les valeurs du jeune ninja, et d'autre part lui offrir un présent, qui le rendra plus fort et maléfique. 
    Le groupe des 5 a pour mission de trouver une équipe, participant à l'examen Chuunin, qui ferait figure de diversion, et c'est des ninjas de Kumo quiferont les frais du plan secret.

    La revanche a sonné... Sarutobi !

    Le cas Kimimaro au plus mal, Orochimaru décide, tout de même de tenter l'assaut de Konoha et d'assouvir sa vengeance sur le village qui l'a vu grandir. 
    Son assassinat du Kazekage figurait dans les plans de cette nouvelle mission, puisque c'est Orochimaru en personne qui va se faire passer pour le Kaze de Suna, et entraîner les meilleurs ninjas du pays du Vent à trahir leurs alliés du Feu. Se faire passer pour le Kaze est aussi une ruse pour s'infiltrer directement à porté de Sarutobi, sans que celui-ci ne se doute de rien. 
    L'équipe des 4 est à nouveau réuni puisque Kimimaro, siège désormais dans les salles médicales du village d'Oto. 
    La mission va se dérouler au moment de l'épreuve finale de l'examen Chuunin, à Konoha, dans le stade même. 
    Alors que Kabuto a pour mission de plonger les spectateurs dans un profond sommeil, l'équipe des Quatre du Son, a pour travail de bloquer toute intervention de Anbu ou ninjas supérieurs, durant l'affrontement d'Orochimaru contre leKage.

    C'est dans ce domaine que les gardiens excellent par-dessus tout, la création du bouclier imparable.

    La mission ne sera qu'à moitié réussie, puisque, bien que Sarutobi soit battu, Konoha a résisté, et pire encore pour Oto, Orochimaru s'est vu privé de l'usage de ses bras.

    A la recherche du nouveau réceptacle

    Orochimaru, dispensé de l'usage de ses bras, décide d'aller récupérer son nouveau corps au plus vite. La situation est urgente pour Kabuto et il n'est en aucun cas recommandé d'attendre une minute de plus. Suivant les conseils de son second, Orochimaru va se choisir, dans la prison d'Oto, un corps temporaire, en attendant celui de l'Uchiha... 
    Dans le même temps, les Quatre du Son, se dirigent vers Konoha, à la recherchedu désir de leur maître ; une longue mission commence... 
    Aux premiers abords, les 4 se voient contraints d'utiliser la force et de désobéir à leur maître, pour calmer Sasuke et leur prouver la valeur des gardiens d'Orochimaru. 
    Sasuke ne veut rien entendre et se débat de belle manière à un contre quatre, jusqu'à ce que les 4 décident de passer aux choses sérieuses. Sasuke ira jusqu'à activer son sceau et à sa grande surprise remarque qu'il n'est pas le seul élu d'Orochimaru. 
    Lorsque Sakon évoquera le nom d'Itachi, et le besoin de puissance, Sasuke se montrera compréhensif et particulièrement intéressé. Les 4 regagnent alors la sortie de Konoha, pour attendre celui qui est, à ce stade de la mission, considéré, d'après les mots d'Orochimaru, comme leur nouveau maître. 
    Sasuke les rejoindra aussitôt et les cinq partiront direction Otogakure.

    De Konoha à Oto, les obstacles de la forêt

    Alors que les Quatre du Son escortent Sasuke vers Oto, ils s'arrêtent une fois arrivés dans la forêt, afin de donner à Sasuke une mystérieuse pilule qui lui permettrait d'atteindre le niveau 2 de son sceau. Cette pilule, extrêmement dangereuse, porte le nom de Seishigan, et nécessite le soutien d'un jutsu pour là « digérer » à l'intérieur d'un tonneau scellé. 
    Sasuke devra reposer dans le tonneau pendant plusieurs heures, afin de réussir la manipulation, sans quoi, la pilule ingurgitée, pourrait lui apporter la mort. 
    Le tonneau une fois chargé, les Quatre du Son tombent nez à nez avec la moitié d'une équipe Jounin de Konoha, en mission, et pas n'importe qui puisqu'il s'agit de ninjas expérimentés, nommés Raido et Genma.

    Les 4 viendront à bout de leurs adversaires, et reprendront la route, jusqu'à ce que lors d'une pause, pour se remettre du combat, une nouvelle équipe de Konoha viennent leur rendre visite.


    Cette fois, les opposants sont de jeunes ninjas, avec très peu de missions à leur compteur et dirigés par un leader débutant dénommé Shikamaru. 
    Kidoumaru remarque vite leur présence et c'est Jirobou qui va les maintenir dans son Doton Kekkai Doroutoumu, une véritable prison rocheuse, qui a, en plus, le privilège d'absorber le chakra de ses prisonniers. 
    Après un long moment de réflexion, la jeune équipe ninja va réussir à se libérer du Kekkai (barrière) et Jirobou ne parviendra plus à contrôler ses ennemis. Choji l'affrontera, les autres partiront à la poursuite de Tayuya, Sakon et Kidoumaru.

    Un duel lourd de conséquences

    Choji à décidé d'affronter Jirobou, c'est un combat sans merci qui oppose deux adeptes du combat rapproché. Jirobou ne prendra pas réellement le dessus sur un adversaire qui semble déterminé à faire tomber celui qui a traité son meilleur ami de vaut rien. Le combat prend des proportions importantes, quand Choji utilise ses deux premières capsules secrètes du clan Akimichi, il arrivera à bout de Jirobou qui n'aura plus que seule solution d'activer son sceau au niveau 2. 
    Jirobou au niveau 2, dégage une puissance phénoménale et maîtrisera son adversaire en portant des coups très puissants. C'est alors que Choji, décidera, à l'encontre des propos de Shikamaru, d'utiliser la pilule rouge Akimichi, reconnu pour ses effets secondaires désastreux ! Jirobou ne pourra plus rien face à lanouvelle force de Choji, et subira un dernier coup dévastateur, qui l'endormira à jamais !

    Choji quand à lui, n'aura pas la force de rejoindre les siens et s'apaisera proche d'un arbre où ses amis lui laissèrent un message d'amitié.

    De leur côté, l'équipe de Shikamaru a réussi à rattraper l'escorte de Sasuke, et c'est Kidoumaru qui laissera partir ses compagnons pour tenter d'arrêter les poursuivants par ses fils de chakra. Shikamaru, Naruto et Kiba, coincés dans le piège du gardien de la porte Est, seront vite hors combat, et c'est Neji qui parviendra à trouver une faille dans cet affrontement. Les autres prennent la route pendant que Kidoumaru va donner à Neji, du fil à retordre...

    Neji dans la toile de Kidoumaru...

    Kidoumaru a trouvé un adversaire à sa taille en la personne de Hyûga Neji. Ce dernier a vite assimilé les jutsus de Kidoumaru et comprit leur fonctionnement. C'est une aubaine pour le gardien d'Oto qui va pouvoir apprécier ce petit jeu ouvertement. 
    En effet, Kidoumaru va tout de suite se mettre à distance de son adversaire et l'harceler de toutes ses techniques, les unes après les autres. Neji fort de sa maîtrise du chakra et de sa descendance, pare tous les pièges avec une difficulté sans cesse croissante. Kidoumaru, lassé de ce spectacle va vite demander l'aide d'un Kuchiyose et invoquer une araignée imposante qui pausera bien des problèmes à sa proie. 
    Neji parviendra tout de même à s'en sortir et venir à bout de l'invocation, mais physiquement très diminué. C'est le moment que choisira Kidoumaru pour activer son sceau au niveau 2, et s'armer d'un arc et de flèches fait d'une substance provenant de sa bouche et malaxé dans du chakra. Neji sera touché plusieurs fois de suite, puis transpercé totalement mais mettra sa dernière sueur dans un assaut qui aura raison de Kidoumaru. 
    Victorieux de ce petit jeu d'auto défense, Neji s'écroulera...

    Pendant ce temps, à Oto, Kimimaro reprendra connaissance, sous les yeux ravis de Kabuto qui l'informera de la mission des 4 gardiens. 
    Kimimaro s'empressera d'aller porter soutien aux Quatre du Son, et de remmener le nouveau réceptacle à son maître, quitte à y rester. 
    De leur côté, Sakon et Tayuya se rapprochent de la frontière, mais c'est par mégarde qu'ils tombent dans le piège de leurs poursuivants. 
    Akamaru restant coincé, pendant que Shikamaru et Naruto s'emparent du tonneau, Kiba décide de lui porter secours et se fait prendre à son propre piège, avec Sakon qui était tout proche. Kiba, son chien et Sakon se voient tomber d'un ravin, propulsés par l'explosion. 
    Réunis en bas de la falaise, c'est l'heure du règlement de compte...

    Deux contre deux

    Kiba et Akamaru pensaient s'opposer à un seul adversaire, mais vite ils se rendent compte que le combat risque d'être plus dur que prévu, et cela s'accroît quand ils voient le duo Ukon et Sakon, parer toutes leurs combinaisons, et leur infliger d'importants damages. 
    Ukon et Sakon, fidèles à leurs habitudes, combattent dans le même corps, et dominent le combat en utilisant du taijutsu en premier lieu. 
    Akamaru décide de répliquer, et Kiba, qui craint pour son compagnon, est réticent, puis va changer d'avis et exécuter une transformation avec son chien : le JinJuu Combi Henge : Soutourou, qui transforment les deux compères en un énorme monstre à deux têtes !

    Soudain, la tendance bascule, et c'est Sakon et Ukon qui encaissent les puissantes attaques de la paire Kiba Akamaru. Les gardiens de la porte Ouest ne retiennent plus leur colère et activent leur sceau au niveau 2. 
    Grâce à la garde de Roushamon, l'invocation de la porte, Sakon et Ukon arrêtent leurs adversaires, et ces derniers, trop affaiblis, décident de prendre la fuite.

    Kiba, rusé, veut dissimuler les pistes en jetant son manteau, mais cela se retournera contre lui car Sakon va en profiter pour masquer son odeur. 
    Epuisé, Kiba, portant Akamaru contre lui, s'apprête à recevoir le coup de grâce, mais un ninja de Suna fait son apparition ...

    Il s'agit en fait de Kankuro, le marionnettiste, venu en mission avec ses deux partenaires, au secours de l'équipe de Shikamaru, en guise de dette envers Konoha.

    Ukon veut en faire son affaire mais est surprit de voir le vrai visage de Kankuro et ses marionnettes. Ce dernier, se servira de Karasu, sa marionnette offensive, en guise d'appât, et de son tout nouveau jutsu, la marionnette Kuroari, comme prison mortelle pour la doublette Sakon Ukon !

    Ombre et illusions...

    Alors que Kiba, Akamaru et leurs adversaires étaient tombés dans le ravin suite à l'explosion du parchemin explosif de Kiba, Naruto et Shikamaru se retrouvent seul face à Tayuya et disposent du tonneau enfermant Sasuke. Cependant, un nouvel individu leur pique le tonneau d'une vitesse remarquable. Il s'agit de Kimimaro, le cinquième du groupe et chef de la bande. Celui-ci expliquera succinctement ses intentions, puis filera vers la frontière. Shikamaru qui a tout de suite improvisé un plan de secours, envoie Naruto à sa poursuite, tandis qu'il prendra soin de stabiliser Tayuya. Cette dernière, furax, ne compte pas pardonner le jeune Nara de son geste, et tient à lui faire savoir ! 
    Tayuya commence le combat en utilisant un Kuchiyose: le Mouhougosha, qui invoque trois redoutables guerriers dirigés par les sons de la flûte de la gardienne de la porte Nord. 
    Shikamaru, peu disposé à attaquer ces monstres de front, préfère se cacher pour concocter un plan, et réagit peu de temps après, par un incroyable processus visant à bloquer Tayuya avec son ombre et à exécuter les notes correspondantes à ceque les guerriers se retournent contre elle ! 
    Impressionnée par cette intelligence, Tayuya décide d'activer le niveau 2 de son sceau, et d'utiliser sa flûte pour produire du Genjutsu, autrementdit, des illusions. 
    Shikamaru, prit par surprise se retrouve dans l'une d'elles, immobile dans un décor à glacer le sang, en train de se voir fondre, tandis que Tayuyaen profite pour attaquer, armée d' un kunai. 
    Mais Shikamaru n'est pas un as du Shogo pour rien, et il n'y a pas de situation qu'il n'a pas prévu par avance ! Ainsi, avait il déjà entrevu ce genre de jutsu, et avait préparé une ombre qui maintiendrait Tayuya quand elle s'apprêterait à en finir avec son adversaire. 
    De cette ombre, Shikamaru va en profiter pour utiliser son dernier jutsu : le Kage Shibari qui développe une véritable mains dans l'ombre, qui se précipite sur la gorge de l'adversaire pour l'étrangler et le tuer. 
    Tayuya parviendra, au bout d'un très long moment, à s'en tirer, et reprendra l'ascendant psychologique, puisque son adversaire, sans chakra, se retrouvedésarmé de toute stratégie possible. 
    Pour Tayuya, il est temps de mettre un terme à ce combat...

    Mais alors que Kankuro porte aide à Kiba, c'est Temari qui improvise le rôle de renfort pour Shikamaru ! 
    La kunoichi la plus téméraire de Suna va vite démontrer tout son talent et les fruits de son entraînement, en envoyant, forte de son éventail, Tayuya dans le vent. 
    Alors que Shikamaru tient à prévenir Temari des atouts de son opposante, cette dernière ne l'écoute guère et dévoile un tout nouveau Kuchiyose : Kirikiri Mai, ou l'invocation d'une loutre armée d'une faux qui va tout de suite se mettre en valeur en dévastant la forêt alentours et terrassant Tayuya par la même occasion !

    La bête verte contre le dernier Kaguya

    De son côté, Naruto a rejoins Kimimaro, dans une immense étendue d'herbe, endroit propice à un combat, mais que Kimimaro va vite écourté par son talent de génie. 
    Naruto, trop occupé à surveiller le réveil de Sasuke, se laisse avoir par Kimimaro qui peut en finir très vite avec ce combat, mais rapidement contré par l'arrivée d'un nouveau ninja, ou plutôt d'une renaissance, celle de RockLee !

    La bête verte de Konoha, tient à ce que Naruto n'échoue pas dans sa mission et fonce à la poursuite de Sasuke, et se charge du cinquième et plus puissant gardien d'Oto.

    L'affrontement démarre par une série d'attaques de Rock Lee qui commence à retrouver toute sa vivacité d'entant. Mais Kimimaro, expert en combat toute distance, parvient à repousser l'adepte du taijutsu et lui infliger de sérieux damages. 
    Rock Lee, qui avait prit soin d'emmener une fiole de son médicament, réclame une pause pour se soigner, que Kimimaro accepte sans se méfier de quoi que ce soit. 
    Hélas, ou plutôt heureusement, pour Lee, la fiole qu'il a embarqué, n'est rien d'autre qu'une bouteille de saké, et ce dernier la boit entière par mégarde. Ce que Kimimaro, et vraisemblablement Rock Lee, ne sait pas, c'est que le jeune ninja est un expert de Drunking style, c'est-à-dire, de l'art d'entrer dans une frénésie incontrôlable en étant saoûl. 
    A sa grande surprise, Kimimaro va perdre le contrôle du combat et se faire surpasser par un Lee redoublant d'agilité et de maîtrise. 
    Cependant, les effets de l'alcool sont temporaires, et lorsqu'il retrouvera tous ses esprits, Lee se verra dominé par son adversaire en colère ! 
    Plus rien ne semble empêcher Kimimaro de remporter cette victoire, mais le troisième, et plus coriace, ninja de Suna, envoyé pour la mission de secours, fait son apparition...

    Incroyable ! Un combat de génie

    Gaara, fidèle à ses habitudes, commence son combat par la défensive et impressionne son adversaire en parant toutes ses attaques sans bouger le petit doigt ! Kimimaro qui veut accélérer le rythme se voit sans cesse contrer par le sable du génie du Vent, et encaisse de lourds dégâts. 
    En position délicate, le dernier venu du groupe des 5 de Oto, revoit sa vie défiler... 
    En réalisant, qu'il combat pour la seule personne en qui il croît, Kimimaro va entrer dans une rage déferlante, qui active par la même occasion, son sceau au niveau 2. Le dernier de la lignée des Kaguya va commencer à mettre le fils du Kazekage dans de grandes difficultés. 
    En effet, le jutsu meurtrier qu'est le Sabaku Kyu, ne paraît d'aucune utilité contre le détenteur du sceau de la Terre, et celui-ci semble posséder une armure en os encore plus résistante que le sable de Gaara ! 
    Kimimaro, atteint par sa maladie, a, en revanche, encore peu de temps à vivre et le sait, ce pourquoi il utilise sa combinaison ultime, au plus vite: le Tessenka no Mai, pour paralyser Gaara, puis en finir grâce à son bras gauche, changé en une arme destructrice ! 
    Gaara anticipe et utilise la meilleure de ses défenses: le Shûkaku no Tate, bouclier de Shûkaku, impénétrable ! 
    Kimimaro ne parvient pas à passer à travers, et se voit, par le contre de son opposant, enfoncé au plus profond de la terre. 
    Alors que Lee le croit fini, Kimimaro lance un dernier Sawarabi no Mai, ou une éruption surprenante de stalagmites en os. 
    Gaara parvient à se sauver et à protéger Lee, mais Kimimaro n'en a pas encore terminé, et puise son ultime ressource dans une attaque désespérée sur Gaara, qui, prit par surprise, ne peut rien faire !

    Mais la maladie absorbe la dernière goutte du sang de Kimimaro, qui se voit stoppé nette dans son élan, et s'arrêter de vivre ! 
    Le groupe des 5 d'Otogakure a disparu ! 
    Cependant, leur dernière mission fût un succès puisque Sasuke parviendra à rejoindre Orochimaru...

     

    Origines mythologiques

    Les 4 gardiens, leurs origines

    Dans le folklore hindou, il y a 4 Dieux Célestes qui gardent chacun un côté du monde. Ils vivent sur le mont Meru, le centre du monde. Ce sont les Chaturmahârâja. 
    Dans le même contexte, on trouve en Chine 4 Rois du Ciel, chacun à un bout du monde (1 par point cardinal). Ce sont les Tian Wang du bouddhisme chinois. 
    Cependant, Naruto étant un manga japonais, on s’intéressera d’avantage à la signification mythologique japonaise des 4 gardiens des portes : Les Shi-Tenno.

    Les Shi-Tenno sont les "quatre Rois-gardiens célestes" qui surveillent les quatre points cardinaux et résident sur les pentes mythiques du mont Sumeru. Ils sont arrivés au Japon en même temps que le Bouddhisme et apparaissent souvent aux quatre coins des sites où Nyorai et Bodhisattiva reposent.


    Les Shitennoji:

    • Jikoku-Ten garde l'Est 
    • Zocho-Ten garde le Sud 
    • Komoku-Ten, garde l'Ouest 
    • Tamon-Ten, le Nord

    Chacun a une saison, une couleur, un élément, et une vertu correspondants. 
    Shi-Tenno est un mot Bouddhiste à l'origine mais on a commencé à l'employer pour nommer les quatre maîtres de la poésie japonaise, la cérémonie du thé, le tir à l'arc etc...


    Les 4 Shitennoji protégeant Amida Nyorai.

    Le chiffre 4, toute une symbolique

    Un groupe formé de quatre individus, cela nous rappelle entre autre :

    • Les quatre points cardinaux ou direction de l'espace: Nord, Sud, Est et Ouest.
    • Le nombre de la force, il figure sur les pentacles de défense et surles armes.
    • Au Japon, le quatre porte malheur. On évite ainsi de le prononcer car le même mot signifie "la mort".
    • Les quatre couleurs des chevaux de l'Apocalypse et les quatre chevaliers qui apportent les quatre fléaux majeurs.
    • Les quatre rayons de la roue cosmique.
    • Les quatre montagnes de Chine considérées par le bouddhisme chinois comme les «sanctuaires» des Quatre Grands Bodhisattva.
    • Selon les tibétains, il y a quatre chakras, appelés aussi roues,Lotus ou centres subtils
    • Les quatre pétales du chakra Muladhara situé à la base de la colonne vertébrale.
    • Le Bouddha fit quatre voyages qui sont symbolisés par les Quatre Portes.
    • Les quatre corps fondamentaux de la chimie organique: le carbone, l'hydrogène,l'oxygène et l'azote.
    • Les quatre états de la matière: solide, liquide, gazeux et igné.
    • Les quatre groupes sanguins: O, A, B et AB
    • Les quatre phases de la Lune.

     

    Les 4 gardiens des grandes portes d'Otogakure sont aussi de valeureux combattants. Ils représentent 4 formes de combat distinctes, qui, harmonisées, forment un bouclier impénétrable. Ils sont au service et à la protection d'Orochimaru, qui leur a accordé le privilège de son sceau maléfique, leur permettant un potentiel plus grand et un accès à une quantité énorme de chakra. 
    Kidoumaru, expert du combat à distance varie son style pour déstabiliser l'adversaire ; Jirobou extrêmement puissant au corps à corps, est un expert du Taijutsu ; Sakon, accessoirement accompagné de Ukon, son frère siamois, est maître dans le combat en coopération ; et Tayuya une championne de l'illusion. 
    Longtemps, les Quatre du Son ont protégé Oto et servi son souverain dans l'accomplissement de ses désirs les plus fous. 
    De ce groupe hétérogène, il ne manquait qu'un leader, qu'Orochimaru mit longtemps à trouver. Le fruit de cette recherche, dernier survivant des Kaguya, porte avec fierté son sceau, unique, de la Terre. Avec Kimimaro, le groupe des 5 était fin prêt à accompagner Orochimaru vers sa conquête de pouvoir...

    • Les protagonistes
      • Kidoumaru de Toumon (porte Est)
      • Jirobou de Nanmon (porte Sud)
      • Sakon de Seimon (porte Ouest)
      • Tayuya de Hokumon (porte Nord)
      • Kimimaro
    • Les missions du groupe
      • Détruire le Kazekage
      • Des renseignements sur le jeune Uchiha
      • La revanche a sonné... Sarutobi !
      • A la recherche du nouveau réceptacle
      • De Konoha à Oto, les obstacles de la forêt
      • Un duel lourd de conséquences
      • Neji dans la toile de Kidoumaru...
      • Deux contre deux
      • Ombre et illusions...
      • La bête verte contre le dernier Kaguya
      • Incroyable ! Un combat de génie
    • Origines myhtologiques
      • Les 4 gardiens, leurs origines
      • Le chiffre 4, toute une symbolique
     

    Les protagonistes

    Kidoumaru de Toumon (porte Est)

    Kidoumaru est un ninja intrépide et sadique. Il aime jouer avec « ses proies » et possède un corps particulier. En effet, son physique semble être l'aboutissement d'un croisement entre un homme et une araignée, et ce n'est pas un hasard, quand on voit ses jutsus, si il utilise son chakra pour alimenter des fils ou toiles arachnides.

    Kidoumaru est une personne peu vaillante, puisque refuse les combats difficiles, et ne joue qu'avec des adversaires plus faibles que lui. Une fois sa cible repérée, il aime se mettre à distance pour s'amuser de ses nombreux jutsus. Ces derniers, prenant source dans le malaxage de chakra constructeur d'un fluide particulier, ne sont pas destructibles par la seule force physique ou l'aide d'une arme. Pour en venir à bout, il s'agit d'avoir des connaissances inviolables en maîtrise du chakra, et d'ajuster ce chakra dans la partie du corps qui va toucher la toile ou le fil de Kidoumaru. 
    En plus de s'avérer une particularité de jutsu redoutable, la technique de combat de Kidoumaru, s'étend à des propriétés défensives implacables. Ainsi, il peut s'approprier une armure secrétée par cette association chakra-fluide, semblable à un cocon invulnérable. 
    Associé à tout cela, Kidoumaru s'emploie à étudier son adversaire avant de porter ses meilleures attaques, c'est-à-dire qu'il expérimente celui-ci par de simples jets de kunai, et utilise ses informations acquises pour repérer le(s) point(s) faible(s) de son opposant. Une fois ce point détecté, l'adversaire est prit dans la toile du gardien de l'Est, et ne peut plus échapper à son destin. 
    Lorsqu'il active son sceau niveau 2, Kidoumaru ressemble à un démon rougeâtre, à trois yeux. Le privilège de cette transformation est qu'il peut former, grâce à sa substance, un véritable arc aux flèches écrasantes. 
    Bien souvent, il relie justement ses flèches à des fils de chakra pour garder tout de même le contact avec ses victimes, et s'en assurer leur fin.

    Jirobou de Nanmon (porte Sud)

    Jirobou est un ninja corpulent et doté d'une force physique époustouflante. Il est considéré comme le plus faible des gardiens d'Oto, à cause de ses insuffisances dans les autres domaines ninjas. Il est, par exemple, le seul du groupe à ne posséder aucun Kuchiyose. Mais Jirobou, fait oublier cela, en combattant divinement bien au corps à corps, et en se servant du relief pour dégainer des attaques dévastatrices. 
    En plus de cela, il est doté d'une capacité unique qui permet d'enfermer son adversaire dans une prison de terre et lui absorber son chakra, ce quile rend redoutable lors de longues missions. 
    Jirobou est très naïf et ne voit jamais le danger ; il est très simplet et ne pense qu'à combattre et manger. 
    Son sceau activé au niveau 2, lui donne l'apparence d'un ogre et la force d'un géant. Il multiplie sa force par dix, ce qui semble inhumain quand on connaît sa puissance de base !

    Sakon de Seimon (porte Ouest)

    De par les propos d'Orochimaru, Sakon est le plus fort des quatre du Son, et semble être le plus malin du groupe. Deux cerveaux valent en effet mieux qu'un, et Sakon renferme en réalité son frère Ukon dans son propre corps. Celui-ci peut se réveiller à tout moment, mais particulièrement durant les combats. Leur principal jutsu réside dans cette particularité corporelle à pouvoir transmuter, grâce à leur chakra, leur cellule, les déplacer chez leurs adversaires. Ainsi Sakon et Ukon peuvent se hisser dans n'importe quelle partie du corps de leurs opposants pour les déstabiliser complètement. Lorsque cela se réalise, il ressent les sensations de la personne en qui il est entré, et paraît donc invulnérable. 
    En plus de posséder cette incroyable faculté, Sakon et Ukon sont de bons ninjas en taijutsu et doublent leur dégât car ils attaquent à deux. 
    Au niveau 2 de leur sceau, ils multiplient leur puissance physique et possèdent une invocation défensive qui peut parer tout type d'attaque.

    En maniant toute sorte de jutsu, Sakon et Ukon sont de véritables fléaux pour leurs adversaires.

    Tayuya de Hokumon (porte Nord)

    Tayuya est la plus autoritaire du groupe des Quatre du Son, mais aussi la plus tête dure. Elle se prend pour la chef de la bande, et insulte à tout coin de rue. Et malgré toute cette agressivité intérieure, le style de combat de Tayuya repose sur la douceur de mélodies provenant de sa flûte. 
    Par celle-ci elle peut faire interagir de valeureux guerriers issus d'un Kuchiyose et les commander à sa guise. 
    A son niveau 2, elle peut accroître sa force physique d'une part, mais surtout produire de véritables Genjutsu via sa flûte. Ce genre d'illusions redoutables, qui ne sont pas sans rappeler les possibilités d'Itachi avec son Mangekiyou, lui permettent de propulser son adversaire dans un décor cauchemardesque, et d'en profiter pour agir sur celui-ci, à la façon dont elle veut. 
    Si elle est tête dure dans la vie, elle l'est aussi en combat, et ne renoncejamais, même lors de situations critiques. 
    Ainsi, l'unique Kunoichi élite d'Orochimaru est un ninja redoutable dont le seul point faible serait un coup de vent balayant ses mélodies.

    Kimimaro

    Kimimaro est le dernier survivant du clan Kaguya, clan pour lequel il a combattu et s'est fait repérer et sauver par Orochimaru, lors de la bataille au village de la brume. Pour le maître d'Oto, Kimimaro représentait le corps parfait, le meilleur réceptacle possible, puisque le plus résistant à sa connaissance. Cette faculté héréditaire unique chez le jeune garçon le rend totalement indestructible, car ses os, au nombre incalculable, ont une incroyable résistance. Ce corps avait malheureusement un défaut, sa longévité. Atteint d'une curieuse maladie, Kimimaro n'a que peu de temps à vivre après sa rencontre avec Orochimaru, mais cela, ce dernier l'ignorait dans un premier temps, cette ignorance a conduit Orochimaru a doter Kimimaro du sceau de la Terre. 
    Kimimaro a une personnalité excessivement curieuse. Il est quelqu'un de très naïf, et s'attache beaucoup aux personnes qui l'estiment. Orochimaru en a profité pour le faire devenir sa seule raison de vivre, et ainsi, son chef de troupe des 4 gardiens. 
    Cet amour pour son « maître », nous fait évidemment penser aux liens qui unissaient Haku à Zabuza à la seule différence qu'Haku avait choisi de lui-même de servir Zabuza, et que Kimimaro a choisi de servir Orochimaru par  voie « divine ». 
    D'ailleurs quand Orochimaru présente leur nouveau leader à l'équipe des 4, ces derniers font mine de bouder et refusent d'être sous sa tutelle. En leur démontrant toute sa force, Kimimaro a tout de suite gagné leur estime et leur respect.

    Le dernier des Kaguya utilise ses os pour combattre, ce qui en fait un ninja puissant au corps à corps et efficace à longue portée. Il se sert de ses os comme arme, que ce soit en guise de sabre, ou de projectiles tirés par le Hessendam, un de ses principaux jutsus. 
    Son squelette lui confère, en plus, une défense ultime, qui se déploie, à la manière du sable de Gaara, automatiquement lors d'attaques physiques d'ennemis.

    Son sceau au niveau 2 activé, permet l'utilisation de jutus plus fulgurants, et notamment une attaque extraordinaire réalisée grâce à sa colonne vertébrale. Le Sawarabi no Mai est, sans conteste, l'attaque la plus dangereuse puisqu'elle fait apparaître soudainement, un nombre conséquent d'os orientés vers le ciel et aux pointes saillantes.

    Kimimaro est un valeureux ninja qui a réalisé beaucoup de rêves d'Orochimaru, comme l'assassinat du Kazekage, mais n'a pu réaliser son désir ultime : Prendre possession de son corps...

     

    Les missions du groupe

    Détruire le Kazekage

    Alors que le groupe des 5 est tout juste constitué, Orochimaru décide de démarrer ses plans, tout en testant les capacités de sa dernière trouvaille, Kimimaro. Avec l'aide de ce dernier, ils parviennent à éliminer le Kazekage de Suna en un rien de temps, et ce, à l'abri de toute civilisation, pour préparer une mission ultérieure. L'équipe élite de Oto semble avoir vite trouvé ses marques, et la recherche de suprématie d'Orochimaru va enfin commencer.

    Des renseignements sur le jeune Uchiha

    La situation se complique à Oto, Orochimaru qui pensait avoir trouvé le corps parfait se rend compte, par la voix de son second, Kabuto, que celui-ci présente des fragilités sur le plan physique. De plus, son infériorité dans la troupe Akatsuki conduit Orochimaru a changé de cible et opter pour le corps d'un Uchiha. Itachi, représentant un trop gros adversaire, la cible à inspecter se nomme Sasuke, un jeune ninja de Konoha. Pour ce faire, le fondateur d'Oto décide de se rendre sur place avec son groupe, pour d'une part apprécier les valeurs du jeune ninja, et d'autre part lui offrir un présent, qui le rendra plus fort et maléfique. 
    Le groupe des 5 a pour mission de trouver une équipe, participant à l'examen Chuunin, qui ferait figure de diversion, et c'est des ninjas de Kumo quiferont les frais du plan secret.

    La revanche a sonné... Sarutobi !

    Le cas Kimimaro au plus mal, Orochimaru décide, tout de même de tenter l'assaut de Konoha et d'assouvir sa vengeance sur le village qui l'a vu grandir. 
    Son assassinat du Kazekage figurait dans les plans de cette nouvelle mission, puisque c'est Orochimaru en personne qui va se faire passer pour le Kaze de Suna, et entraîner les meilleurs ninjas du pays du Vent à trahir leurs alliés du Feu. Se faire passer pour le Kaze est aussi une ruse pour s'infiltrer directement à porté de Sarutobi, sans que celui-ci ne se doute de rien. 
    L'équipe des 4 est à nouveau réuni puisque Kimimaro, siège désormais dans les salles médicales du village d'Oto. 
    La mission va se dérouler au moment de l'épreuve finale de l'examen Chuunin, à Konoha, dans le stade même. 
    Alors que Kabuto a pour mission de plonger les spectateurs dans un profond sommeil, l'équipe des Quatre du Son, a pour travail de bloquer toute intervention de Anbu ou ninjas supérieurs, durant l'affrontement d'Orochimaru contre leKage.

    C'est dans ce domaine que les gardiens excellent par-dessus tout, la création du bouclier imparable.

    La mission ne sera qu'à moitié réussie, puisque, bien que Sarutobi soit battu, Konoha a résisté, et pire encore pour Oto, Orochimaru s'est vu privé de l'usage de ses bras.

    A la recherche du nouveau réceptacle

    Orochimaru, dispensé de l'usage de ses bras, décide d'aller récupérer son nouveau corps au plus vite. La situation est urgente pour Kabuto et il n'est en aucun cas recommandé d'attendre une minute de plus. Suivant les conseils de son second, Orochimaru va se choisir, dans la prison d'Oto, un corps temporaire, en attendant celui de l'Uchiha... 
    Dans le même temps, les Quatre du Son, se dirigent vers Konoha, à la recherchedu désir de leur maître ; une longue mission commence... 
    Aux premiers abords, les 4 se voient contraints d'utiliser la force et de désobéir à leur maître, pour calmer Sasuke et leur prouver la valeur des gardiens d'Orochimaru. 
    Sasuke ne veut rien entendre et se débat de belle manière à un contre quatre, jusqu'à ce que les 4 décident de passer aux choses sérieuses. Sasuke ira jusqu'à activer son sceau et à sa grande surprise remarque qu'il n'est pas le seul élu d'Orochimaru. 
    Lorsque Sakon évoquera le nom d'Itachi, et le besoin de puissance, Sasuke se montrera compréhensif et particulièrement intéressé. Les 4 regagnent alors la sortie de Konoha, pour attendre celui qui est, à ce stade de la mission, considéré, d'après les mots d'Orochimaru, comme leur nouveau maître. 
    Sasuke les rejoindra aussitôt et les cinq partiront direction Otogakure.

    De Konoha à Oto, les obstacles de la forêt

    Alors que les Quatre du Son escortent Sasuke vers Oto, ils s'arrêtent une fois arrivés dans la forêt, afin de donner à Sasuke une mystérieuse pilule qui lui permettrait d'atteindre le niveau 2 de son sceau. Cette pilule, extrêmement dangereuse, porte le nom de Seishigan, et nécessite le soutien d'un jutsu pour là « digérer » à l'intérieur d'un tonneau scellé. 
    Sasuke devra reposer dans le tonneau pendant plusieurs heures, afin de réussir la manipulation, sans quoi, la pilule ingurgitée, pourrait lui apporter la mort. 
    Le tonneau une fois chargé, les Quatre du Son tombent nez à nez avec la moitié d'une équipe Jounin de Konoha, en mission, et pas n'importe qui puisqu'il s'agit de ninjas expérimentés, nommés Raido et Genma.

    Les 4 viendront à bout de leurs adversaires, et reprendront la route, jusqu'à ce que lors d'une pause, pour se remettre du combat, une nouvelle équipe de Konoha viennent leur rendre visite.


    Cette fois, les opposants sont de jeunes ninjas, avec très peu de missions à leur compteur et dirigés par un leader débutant dénommé Shikamaru. 
    Kidoumaru remarque vite leur présence et c'est Jirobou qui va les maintenir dans son Doton Kekkai Doroutoumu, une véritable prison rocheuse, qui a, en plus, le privilège d'absorber le chakra de ses prisonniers. 
    Après un long moment de réflexion, la jeune équipe ninja va réussir à se libérer du Kekkai (barrière) et Jirobou ne parviendra plus à contrôler ses ennemis. Choji l'affrontera, les autres partiront à la poursuite de Tayuya, Sakon et Kidoumaru.

    Un duel lourd de conséquences

    Choji à décidé d'affronter Jirobou, c'est un combat sans merci qui oppose deux adeptes du combat rapproché. Jirobou ne prendra pas réellement le dessus sur un adversaire qui semble déterminé à faire tomber celui qui a traité son meilleur ami de vaut rien. Le combat prend des proportions importantes, quand Choji utilise ses deux premières capsules secrètes du clan Akimichi, il arrivera à bout de Jirobou qui n'aura plus que seule solution d'activer son sceau au niveau 2. 
    Jirobou au niveau 2, dégage une puissance phénoménale et maîtrisera son adversaire en portant des coups très puissants. C'est alors que Choji, décidera, à l'encontre des propos de Shikamaru, d'utiliser la pilule rouge Akimichi, reconnu pour ses effets secondaires désastreux ! Jirobou ne pourra plus rien face à lanouvelle force de Choji, et subira un dernier coup dévastateur, qui l'endormira à jamais !

    Choji quand à lui, n'aura pas la force de rejoindre les siens et s'apaisera proche d'un arbre où ses amis lui laissèrent un message d'amitié.

    De leur côté, l'équipe de Shikamaru a réussi à rattraper l'escorte de Sasuke, et c'est Kidoumaru qui laissera partir ses compagnons pour tenter d'arrêter les poursuivants par ses fils de chakra. Shikamaru, Naruto et Kiba, coincés dans le piège du gardien de la porte Est, seront vite hors combat, et c'est Neji qui parviendra à trouver une faille dans cet affrontement. Les autres prennent la route pendant que Kidoumaru va donner à Neji, du fil à retordre...

    Neji dans la toile de Kidoumaru...

    Kidoumaru a trouvé un adversaire à sa taille en la personne de Hyûga Neji. Ce dernier a vite assimilé les jutsus de Kidoumaru et comprit leur fonctionnement. C'est une aubaine pour le gardien d'Oto qui va pouvoir apprécier ce petit jeu ouvertement. 
    En effet, Kidoumaru va tout de suite se mettre à distance de son adversaire et l'harceler de toutes ses techniques, les unes après les autres. Neji fort de sa maîtrise du chakra et de sa descendance, pare tous les pièges avec une difficulté sans cesse croissante. Kidoumaru, lassé de ce spectacle va vite demander l'aide d'un Kuchiyose et invoquer une araignée imposante qui pausera bien des problèmes à sa proie. 
    Neji parviendra tout de même à s'en sortir et venir à bout de l'invocation, mais physiquement très diminué. C'est le moment que choisira Kidoumaru pour activer son sceau au niveau 2, et s'armer d'un arc et de flèches fait d'une substance provenant de sa bouche et malaxé dans du chakra. Neji sera touché plusieurs fois de suite, puis transpercé totalement mais mettra sa dernière sueur dans un assaut qui aura raison de Kidoumaru. 
    Victorieux de ce petit jeu d'auto défense, Neji s'écroulera...

    Pendant ce temps, à Oto, Kimimaro reprendra connaissance, sous les yeux ravis de Kabuto qui l'informera de la mission des 4 gardiens. 
    Kimimaro s'empressera d'aller porter soutien aux Quatre du Son, et de remmener le nouveau réceptacle à son maître, quitte à y rester. 
    De leur côté, Sakon et Tayuya se rapprochent de la frontière, mais c'est par mégarde qu'ils tombent dans le piège de leurs poursuivants. 
    Akamaru restant coincé, pendant que Shikamaru et Naruto s'emparent du tonneau, Kiba décide de lui porter secours et se fait prendre à son propre piège, avec Sakon qui était tout proche. Kiba, son chien et Sakon se voient tomber d'un ravin, propulsés par l'explosion. 
    Réunis en bas de la falaise, c'est l'heure du règlement de compte...

    Deux contre deux

    Kiba et Akamaru pensaient s'opposer à un seul adversaire, mais vite ils se rendent compte que le combat risque d'être plus dur que prévu, et cela s'accroît quand ils voient le duo Ukon et Sakon, parer toutes leurs combinaisons, et leur infliger d'importants damages. 
    Ukon et Sakon, fidèles à leurs habitudes, combattent dans le même corps, et dominent le combat en utilisant du taijutsu en premier lieu. 
    Akamaru décide de répliquer, et Kiba, qui craint pour son compagnon, est réticent, puis va changer d'avis et exécuter une transformation avec son chien : le JinJuu Combi Henge : Soutourou, qui transforment les deux compères en un énorme monstre à deux têtes !

    Soudain, la tendance bascule, et c'est Sakon et Ukon qui encaissent les puissantes attaques de la paire Kiba Akamaru. Les gardiens de la porte Ouest ne retiennent plus leur colère et activent leur sceau au niveau 2. 
    Grâce à la garde de Roushamon, l'invocation de la porte, Sakon et Ukon arrêtent leurs adversaires, et ces derniers, trop affaiblis, décident de prendre la fuite.

    Kiba, rusé, veut dissimuler les pistes en jetant son manteau, mais cela se retournera contre lui car Sakon va en profiter pour masquer son odeur. 
    Epuisé, Kiba, portant Akamaru contre lui, s'apprête à recevoir le coup de grâce, mais un ninja de Suna fait son apparition ...

    Il s'agit en fait de Kankuro, le marionnettiste, venu en mission avec ses deux partenaires, au secours de l'équipe de Shikamaru, en guise de dette envers Konoha.

    Ukon veut en faire son affaire mais est surprit de voir le vrai visage de Kankuro et ses marionnettes. Ce dernier, se servira de Karasu, sa marionnette offensive, en guise d'appât, et de son tout nouveau jutsu, la marionnette Kuroari, comme prison mortelle pour la doublette Sakon Ukon !

    Ombre et illusions...

    Alors que Kiba, Akamaru et leurs adversaires étaient tombés dans le ravin suite à l'explosion du parchemin explosif de Kiba, Naruto et Shikamaru se retrouvent seul face à Tayuya et disposent du tonneau enfermant Sasuke. Cependant, un nouvel individu leur pique le tonneau d'une vitesse remarquable. Il s'agit de Kimimaro, le cinquième du groupe et chef de la bande. Celui-ci expliquera succinctement ses intentions, puis filera vers la frontière. Shikamaru qui a tout de suite improvisé un plan de secours, envoie Naruto à sa poursuite, tandis qu'il prendra soin de stabiliser Tayuya. Cette dernière, furax, ne compte pas pardonner le jeune Nara de son geste, et tient à lui faire savoir ! 
    Tayuya commence le combat en utilisant un Kuchiyose: le Mouhougosha, qui invoque trois redoutables guerriers dirigés par les sons de la flûte de la gardienne de la porte Nord. 
    Shikamaru, peu disposé à attaquer ces monstres de front, préfère se cacher pour concocter un plan, et réagit peu de temps après, par un incroyable processus visant à bloquer Tayuya avec son ombre et à exécuter les notes correspondantes à ceque les guerriers se retournent contre elle ! 
    Impressionnée par cette intelligence, Tayuya décide d'activer le niveau 2 de son sceau, et d'utiliser sa flûte pour produire du Genjutsu, autrementdit, des illusions. 
    Shikamaru, prit par surprise se retrouve dans l'une d'elles, immobile dans un décor à glacer le sang, en train de se voir fondre, tandis que Tayuyaen profite pour attaquer, armée d' un kunai. 
    Mais Shikamaru n'est pas un as du Shogo pour rien, et il n'y a pas de situation qu'il n'a pas prévu par avance ! Ainsi, avait il déjà entrevu ce genre de jutsu, et avait préparé une ombre qui maintiendrait Tayuya quand elle s'apprêterait à en finir avec son adversaire. 
    De cette ombre, Shikamaru va en profiter pour utiliser son dernier jutsu : le Kage Shibari qui développe une véritable mains dans l'ombre, qui se précipite sur la gorge de l'adversaire pour l'étrangler et le tuer. 
    Tayuya parviendra, au bout d'un très long moment, à s'en tirer, et reprendra l'ascendant psychologique, puisque son adversaire, sans chakra, se retrouvedésarmé de toute stratégie possible. 
    Pour Tayuya, il est temps de mettre un terme à ce combat...

    Mais alors que Kankuro porte aide à Kiba, c'est Temari qui improvise le rôle de renfort pour Shikamaru ! 
    La kunoichi la plus téméraire de Suna va vite démontrer tout son talent et les fruits de son entraînement, en envoyant, forte de son éventail, Tayuya dans le vent. 
    Alors que Shikamaru tient à prévenir Temari des atouts de son opposante, cette dernière ne l'écoute guère et dévoile un tout nouveau Kuchiyose : Kirikiri Mai, ou l'invocation d'une loutre armée d'une faux qui va tout de suite se mettre en valeur en dévastant la forêt alentours et terrassant Tayuya par la même occasion !

    La bête verte contre le dernier Kaguya

    De son côté, Naruto a rejoins Kimimaro, dans une immense étendue d'herbe, endroit propice à un combat, mais que Kimimaro va vite écourté par son talent de génie. 
    Naruto, trop occupé à surveiller le réveil de Sasuke, se laisse avoir par Kimimaro qui peut en finir très vite avec ce combat, mais rapidement contré par l'arrivée d'un nouveau ninja, ou plutôt d'une renaissance, celle de RockLee !

    La bête verte de Konoha, tient à ce que Naruto n'échoue pas dans sa mission et fonce à la poursuite de Sasuke, et se charge du cinquième et plus puissant gardien d'Oto.

    L'affrontement démarre par une série d'attaques de Rock Lee qui commence à retrouver toute sa vivacité d'entant. Mais Kimimaro, expert en combat toute distance, parvient à repousser l'adepte du taijutsu et lui infliger de sérieux damages. 
    Rock Lee, qui avait prit soin d'emmener une fiole de son médicament, réclame une pause pour se soigner, que Kimimaro accepte sans se méfier de quoi que ce soit. 
    Hélas, ou plutôt heureusement, pour Lee, la fiole qu'il a embarqué, n'est rien d'autre qu'une bouteille de saké, et ce dernier la boit entière par mégarde. Ce que Kimimaro, et vraisemblablement Rock Lee, ne sait pas, c'est que le jeune ninja est un expert de Drunking style, c'est-à-dire, de l'art d'entrer dans une frénésie incontrôlable en étant saoûl. 
    A sa grande surprise, Kimimaro va perdre le contrôle du combat et se faire surpasser par un Lee redoublant d'agilité et de maîtrise. 
    Cependant, les effets de l'alcool sont temporaires, et lorsqu'il retrouvera tous ses esprits, Lee se verra dominé par son adversaire en colère ! 
    Plus rien ne semble empêcher Kimimaro de remporter cette victoire, mais le troisième, et plus coriace, ninja de Suna, envoyé pour la mission de secours, fait son apparition...

    Incroyable ! Un combat de génie

    Gaara, fidèle à ses habitudes, commence son combat par la défensive et impressionne son adversaire en parant toutes ses attaques sans bouger le petit doigt ! Kimimaro qui veut accélérer le rythme se voit sans cesse contrer par le sable du génie du Vent, et encaisse de lourds dégâts. 
    En position délicate, le dernier venu du groupe des 5 de Oto, revoit sa vie défiler... 
    En réalisant, qu'il combat pour la seule personne en qui il croît, Kimimaro va entrer dans une rage déferlante, qui active par la même occasion, son sceau au niveau 2. Le dernier de la lignée des Kaguya va commencer à mettre le fils du Kazekage dans de grandes difficultés. 
    En effet, le jutsu meurtrier qu'est le Sabaku Kyu, ne paraît d'aucune utilité contre le détenteur du sceau de la Terre, et celui-ci semble posséder une armure en os encore plus résistante que le sable de Gaara ! 
    Kimimaro, atteint par sa maladie, a, en revanche, encore peu de temps à vivre et le sait, ce pourquoi il utilise sa combinaison ultime, au plus vite: le Tessenka no Mai, pour paralyser Gaara, puis en finir grâce à son bras gauche, changé en une arme destructrice ! 
    Gaara anticipe et utilise la meilleure de ses défenses: le Shûkaku no Tate, bouclier de Shûkaku, impénétrable ! 
    Kimimaro ne parvient pas à passer à travers, et se voit, par le contre de son opposant, enfoncé au plus profond de la terre. 
    Alors que Lee le croit fini, Kimimaro lance un dernier Sawarabi no Mai, ou une éruption surprenante de stalagmites en os. 
    Gaara parvient à se sauver et à protéger Lee, mais Kimimaro n'en a pas encore terminé, et puise son ultime ressource dans une attaque désespérée sur Gaara, qui, prit par surprise, ne peut rien faire !

    Mais la maladie absorbe la dernière goutte du sang de Kimimaro, qui se voit stoppé nette dans son élan, et s'arrêter de vivre ! 
    Le groupe des 5 d'Otogakure a disparu ! 
    Cependant, leur dernière mission fût un succès puisque Sasuke parviendra à rejoindre Orochimaru...

     

    Origines mythologiques

    Les 4 gardiens, leurs origines

    Dans le folklore hindou, il y a 4 Dieux Célestes qui gardent chacun un côté du monde. Ils vivent sur le mont Meru, le centre du monde. Ce sont les Chaturmahârâja. 
    Dans le même contexte, on trouve en Chine 4 Rois du Ciel, chacun à un bout du monde (1 par point cardinal). Ce sont les Tian Wang du bouddhisme chinois. 
    Cependant, Naruto étant un manga japonais, on s’intéressera d’avantage à la signification mythologique japonaise des 4 gardiens des portes : Les Shi-Tenno.

    Les Shi-Tenno sont les "quatre Rois-gardiens célestes" qui surveillent les quatre points cardinaux et résident sur les pentes mythiques du mont Sumeru. Ils sont arrivés au Japon en même temps que le Bouddhisme et apparaissent souvent aux quatre coins des sites où Nyorai et Bodhisattiva reposent.


    Les Shitennoji:

    • Jikoku-Ten garde l'Est 
    • Zocho-Ten garde le Sud 
    • Komoku-Ten, garde l'Ouest 
    • Tamon-Ten, le Nord

    Chacun a une saison, une couleur, un élément, et une vertu correspondants. 
    Shi-Tenno est un mot Bouddhiste à l'origine mais on a commencé à l'employer pour nommer les quatre maîtres de la poésie japonaise, la cérémonie du thé, le tir à l'arc etc...


    Les 4 Shitennoji protégeant Amida Nyorai.

    Le chiffre 4, toute une symbolique

    Un groupe formé de quatre individus, cela nous rappelle entre autre :

    • Les quatre points cardinaux ou direction de l'espace: Nord, Sud, Est et Ouest.
    • Le nombre de la force, il figure sur les pentacles de défense et surles armes.
    • Au Japon, le quatre porte malheur. On évite ainsi de le prononcer car le même mot signifie "la mort".
    • Les quatre couleurs des chevaux de l'Apocalypse et les quatre chevaliers qui apportent les quatre fléaux majeurs.
    • Les quatre rayons de la roue cosmique.
    • Les quatre montagnes de Chine considérées par le bouddhisme chinois comme les «sanctuaires» des Quatre Grands Bodhisattva.
    • Selon les tibétains, il y a quatre chakras, appelés aussi roues,Lotus ou centres subtils
    • Les quatre pétales du chakra Muladhara situé à la base de la colonne vertébrale.
    • Le Bouddha fit quatre voyages qui sont symbolisés par les Quatre Portes.
    • Les quatre corps fondamentaux de la chimie organique: le carbone, l'hydrogène,l'oxygène et l'azote.
    • Les quatre états de la matière: solide, liquide, gazeux et igné.
    • Les quatre groupes sanguins: O, A, B et AB
    • Les quatre phases de la Lune.